Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Le site de la transformation digitale des entreprises et de l’entreprise mobile par GPOMag
La révolution numérique

2017, l’année du numérique pour tous

Les prédictions 2017 des experts de BMC autour de la transformation et du numérique.

 

Transformation numérique : accélérer la numérisation des activités
Par Paul Appleby, Executive Vice President

Utilisé à outrance, l’expression transformation numérique a abondement été utilisée en 2016, mais de nombreuses entreprises peinent à comprendre ce que recouvre ce concept et ce qu’il convient de faire pour accélérer la numérisation de leurs activités dans une période marquée par la « transversalité » des frontières et des secteurs industriels.
En 2017, nous cesserons très certainement de parler de transformation numérique, pour ouvrir un véritable débat portant sur ce dont les entreprises doivent réellement mettre en oeuvre pour évoluer, survivre et prospérer à l’ère du Digital. L’ère Numérique est elle-même nourrie par des éléments fondamentaux qui jouent un rôle d’accélérateur : la culture d’innovation à grande vitesse (portant tout autant sur le modèle métier que la technologie), qui s’appuie à la fois sur une infrastructure moderne souple et une main d’oeuvre autonome et formée au numérique.
Quel que soit leur secteur industriel, les entreprises doivent être capables de tirer pleinement parti de la puissance des technologies numériques afin de créer de nouveaux modèles métier. Seules celles qui adopteront un nouvel état d’esprit pour protéger et préserver l’infrastructure existante tout en investissant dans les nouvelles technologies numériques pourront refaçonner les marchés, lancer des applications et services d’envergure, et devenir les leaders de la nouvelle industrie numérique.

Digital workplace : priorité à l’expérience des employés 
Par Monika Fahlbusch, Chief Employee Experience Officer

Si la génération Y a été un véritable catalyseur du digital workplace, l’expérience utilisateur, tous postes confondus, constitue désormais la véritable priorité. Au même titre que les applications grand public ont révolutionné notre vie personnelle, les entreprises doivent se concentrer sur le phénomène de rupture qui va toucher leurs salariés.
En 2017, les entreprises vont mettre en place des expériences centrées sur les employés qui prendront en compte aussi bien les changements numériques que les changements culturels nécessaires pour répondre aux nouvelles attentes du monde de l’entreprise : où, quand et comment nous travaillons. L’accent passera d’un service informatique à un service de type grand public pour les salariés, qui leur permettra de conjuguer réussite professionnelle et satisfaction personnelle.
Les entreprises, dont les employés sont engagés, performent 2 fois plus que les autres ! Or la plupart d’entre elles pensent que leurs employés sont déjà engagés alors que ce n’est pas le cas. Par exemple, les employés ont-ils accès à un indicateur de performance au sein de votre entreprise (NPS — Net Promoter Score) ? Les entreprises sont-elles attentives à l’opinion de leurs employés ? Prennent-elles des décisions pertinentes qui tiennent compte de ces retours ?
La volonté de transformer l’expérience des employés n’est pas l’apanage de la DSI ou des RH : elle commence par la direction générale et exige l’adhésion de toute l’entreprise, du sommet à la base.

SecOps : une vigilance accrue face aux hackers
Par Bill Berutti, President, Cloud, Security and Data Center Automation

En 2017, les équipes Sécurité et Opérations (SecOps) devront collaborer encore plus étroitement. Car de leur côté, les hackers continueront d’exploiter les vulnérabilités courantes et non traitées pour s’infiltrer dans les entreprises et accéder aux données critiques.
Alors que de nombreux éditeurs de logiciels lancent des correctifs tous azimuts, les hackers peuvent à loisir exploiter de nouvelles failles. Chaque application, chaque appareil non vérifié, représente une ouverture potentielle où les hackers peuvent s’engouffrer pour exploiter des vulnérabilités connues dont la correction nécessite en moyenne 193 jours.
Pour identifier l’emplacement des vulnérabilités les plus critiques, les entreprises doivent redoubler de vigilance, adopter une attitude nettement plus proactive en matière de sécurité, et privilégier une vision holistique des vulnérabilités d’un bout à l’autre de leur entreprise. En d’autres termes, elles doivent faire preuve d’une plus grande agressivité pour gérer les failles et réduire encore la surface d’attaque et les menaces qui pèsent sur elles.

Automatiser la transformation numérique
Par Gur Steif, President, Workload Automation

En 2016, on constate un virage radical de l’utilisation du terme informatique digitale à celui d’économie digitale. Les entreprises ont davantage favorisé et ciblé l’innovation numérique avec de nouvelles applications, une utilisation accrue et optimisée des données, ainsi que l’adoption de nouvelles infrastructures technologiques.
L’institut McKinsey Global a précisé que les entreprises les plus pointues sur le plan numérique dans des secteurs tels que la finances, l’IT ou encore les Médias ont en moyenne réalisé des marges bénéficiaires jusqu’à trois fois supérieures à celles de leurs concurrents moins avancés. Tous les secteurs industriels sont vulnérables face à cette révolution numérique.
Pour répondre aux impératifs de l’économie numérique en 2017, les DSI et les responsables métier devront agir de concert pour accélérer l’intégration et le déploiement continus de nouvelles applications, exploiter de façon efficace les quantités massives et volatiles de données, et devront avoir un niveau d’agilité et de rapidité grâce aux infrastructures définies par logiciel (SDI). La concrétisation de cette réalité exige une nouvelle approche évolutive de l’automatisation – approche qui permette de passer aisément de l’actuel modèle IT vers l’hyper-convergence des applications, des données et des infrastructures de demain.

 

En charge de la modération de tous les billets, la Rédaction de GPOMag choisit les billets les plus pertinents pour vous les faire partager.