Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Le site de la transformation digitale des entreprises et de l’entreprise mobile par GPOMag
transformation numérique : Opportunité business ou frein pour les TPE/PME ?
Les actualités du digital

Chantier gouvernemental de la transformation numérique : Opportunité business ou frein pour les TPE/PME ?

La transformation numérique fait partie des dispositifs mis à l’honneur par le gouvernement Macron. Ce dernier invite les PME/TPE à suivre ce mouvement. En effet, le digital est aujourd’hui devenu un levier de croissance important pour toutes les entreprises, que ce soit en BtoB ou en BtoC. Big Data, Saas, IA, réalité virtuelle ou augmentée : autant de technologies qui créent des opportunités business significatives pour les marques. Selon une étude menée par Facebook en collaboration avec le cabinet Deloitte, 47 % des entreprises françaises de plus de 250 salariés sont capables de vendre leurs produits en ligne contre seulement 11,5% des PME françaises.

Il existe pourtant 30 millions de consommateurs en ligne en France ; une vraie opportunité que les TPE/PME peinent à saisir.

François-Emmanuel Lamellière, cofondateur et CEO de Quable – expert en solutions de gestion de référentiel produit et d’ouverture à l’omnicanal – propose un éclairage sur l’enjeu du digital et sur la place que les TPE/PME peuvent prendre sur leur secteur.

Les TPE/PME : en retard ?

Aujourd’hui il ne convient plus de s’interroger sur l’utilisation ou non des outils numériques mais de savoir comment tirer profit de cette nécessaire évolution. Les outils digitaux se sont démocratisés chez les particuliers et les entreprises qui l’utilisent comme un outil de promotion. Face à la multiplication des canaux de diffusion, à l’internationalisation des business, au gommage des frontières entre le commerce physique et digital, les petites structures doivent s’adapter à ces changements pour pouvoir continuer leur croissance mais surtout survivre et prospérer. Cette transition numérique vers la vente en ligne est aujourd’hui une question vitale pour les TPE/PME.

Dans le secteur du retail, les commerçants de proximité ont pris du retard dans le passage au numérique. Seulement 42% des commerçants indépendants sont présents sur le web, contre 72% pour les commerces en réseau. Différents freins sont observés tels que le coût que cette transformation représente, la résistance aux changements, le manque de compétences ou encore de volonté managériale. Les commerces de proximité ne sont pas les seules entreprises concernées par cette frilosité. Sont touchées également une majorité de TPE et PME de tous les secteurs qui ne réalisent pas les opportunités de ces changements. Pourtant les preuves qu’une transformation digitale est positive sont bien là : 68% des PME/TPE présentes en ligne sont en bonne santé.[1]

Les outils digitaux deviennent indispensables

Les petites structures sont aujourd’hui confrontées à de nouveaux enjeux business :

– une course de vitesse, il faut regagner de la capacité à aller vite dans la vente
– un enjeu de surface, il faut intégrer rapidement les canaux et usages émergents
– un enjeu d’expérience utilisateur, elle doit être homogène et qualitative pour permettre la conversion et non pas le transfert de la vente à des concurrents
– enfin un enjeu crucial de maîtrise des coûts. L’enjeu est d’éviter de paralléliser les process des canaux pour éviter l’explosion des coûts de vente au détriment de la marge

Comment y répondre ? Les outils digitaux sont ainsi devenus inévitables pour les entreprises car ils permettent de mieux gérer les enjeux business actuels. « La mise en place de solutions en SaaS permet par exemple de réduire les coûts et de faciliter le développement de nouveaux canaux de vente (marketplace, click to store, CRM). L’optimisation de l’information apporte, au travers d’une solution Product Information Management, des réponses concrètes et pratiques ; dès le premier canal, bien souvent print, il peut être rentable de mettre en place un PIM qui devient ensuite le véritable moteur du développement multicanal », indique François-Emmanuel Lamellière.

Et cet investissement est rapidement rentabilisé grâce aux bénéfices engendrés par ces nouveaux canaux de vente.

L’e-commerce : un canal de vente pour les TPE/PME rentable à étudier

Le déploiement du e-commerce est une manière de développer l’entreprise en termes de réputation et de rentabilité. C’est un des leviers du digital qui représente un chiffre d’affaires de 72 milliards d’euros selon la FEVAD[2] en France en 2016. Les dépenses en ligne des consommateurs ont progressé de 14,6% en un an, un secteur qu’il est donc intéressant d’explorer.  De plus, 57% des français achètent en ligne, cette mutation digitale peut ainsi apporter de réelles opportunités et perspectives de développement.

> L’e-commerce présente de nombreux avantages :

– Développer sa notoriété sur le web : 2 milliards d’individus sont connectés sur internet dans le monde, il semble donc difficile d’omettre les canaux du web pour prospecter
– Meilleure visibilité de ses produits et de ses services : par le biais d’un site e-commerce, qui permet de rendre disponible les produits tout le temps et pour tout le monde
– Faire face à la concurrence : si une entreprise tarde à entamer une transition digitale, les concurrents qui auront été plus réactifs gagneront des parts de marché
– Booster son chiffre d’affaires annuel et sa rentabilité : en commercialisant ses produits sur le web, une entreprise augmente ses chances d’être repérée sur le net, et ainsi augmenter en chiffre d’affaires. De plus, les entreprises ayant réussi leur transition digitale sont en moyenne 26% plus rentable que leurs pairs !

Enfin, il faut comprendre que la transformation digitale permet simplement de nouvelles perspectives business, de nouveaux modes de communication et surtout l’occasion d’amener un vent nouveau. Elle constitue un challenge indispensable à ne pas négliger.

« Se transformer est aujourd’hui plus qu’une opportunité, c’est essentiel pour assurer la pérennité et le développement du business de toutes les TPE/PME », conclut François-Emmanuel Lamellière.

[1] Etude Oxatis

[2] Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance

 

 

Avatar

En charge de la modération de tous les billets, la Rédaction de GPOMag choisit les billets les plus pertinents pour vous les faire partager.