Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Le site de la transformation digitale des entreprises et de l’entreprise mobile par GPOMag
Formation intelligence artificielle
Intelligence Artificielle

Intelligence artificielle : Une offre de formation en développement

Au niveau mondial, il n’y aurait que 300 000 chercheurs et praticiens de l’IA alors que la demande se chiffre en millions, selon une enquête de Tencent Research Institute datant de décembre 2017. Pour desserrer cet étau lié aux manques de compétences autour de l’IA, le député Cédric Villani proposait ainsi dans son rapport de mars 2018 de tripler le nombre de personnes formées à l’IA en trois ans, en étendant notamment le champ des talents aux bac+2 et bac+3.

Développement des Diplômes Universitaires en IA

Les universités et les écoles s’attachent donc aujourd’hui à proposer de nouveaux Diplômes Universitaires (DU), à l’instar de l’université Paris-Descartes qui, depuis 2020, propose le DU « Intelligence artificielle appliquée en santé ». De niveau M1, cette formation est ouverte aux professionnels et aux étudiants de 2e et 3e cycle en santé, informatique, mathématiques, sciences humaines et sociales, mais aussi aux étudiants issus d’écoles de commerce et d’écoles d’ingénieurs. « Cet enseignement représente une première en France dans ce domaine et vise à former, les profils pluridisciplinaires et transversaux de la santé qui seront amenés à utiliser l’intelligence artificielle au quotidien », précise l’université. À la Sorbonne, en licence, une mineure « IA » sera prochainement accessible aux étudiants des trois facultés de l’université. « Par ailleurs, la faculté propose depuis un an, en formation continue, un diplôme universitaire en Machine Learning et IA », déclare Gérard Biau, directeur de SCAI (Sorbonne Center for Artificial Intelligence).

Les grandes écoles et universités déploient leur offre de Mastères Spécialisés IA

Afin de pallier le manque de compétences en Data Scientists, Data Engineers et Data Architects, HEC, l’Essec, Polytechnique ou encore Télécom Paris ont pour leur part adapté leurs cursus ou créé des cursus dédiés en IA. « Nous avons différents parcours de formation autour de l’intelligence artificielle dont un Mastère Spécialisé IA, explique Ons Jelassi, enseignante et responsable de formation Big Data et Intelligence Artificielle de Télécom Paris. Il s’articule autour des fondamentaux du domaine, comprend des cours sur l’apprentissage statistique avancé, l’optimisation et la robotique, et intègre des études de cas réel ».

L’école Polytechnique de Paris-Saclay propose pour sa part un Graduate degree Artificial Intelligence and Advanced Visual Computing (Intelligence artificielle et informatique visuelle avancée), en association avec l’Inria, l’Ensta Paris et Télécom Paris. La formation concerne principalement le domaine du numérique, avec des compétences en Machine Learning (apprentissage automatique), Deep Learning (apprentissage profond), réalité virtuelle et analyse des données.

L’intelligence artificielle s’invite dans les Masters informatique

Au-delà de ces Mastères Spécialisés, d’autres, en informatique, proposent également des parcours IA. C’est notamment le cas du Master informatique (parcours bases de données, intelligence artificielle de l’université de Dijon), du Master informatique (parcours intelligence artificielle et reconnaissance des formes de l’université Toulouse 3), du Master informatique (parcours intelligence artificielle et apprentissage automatique de Centrale Marseille), du Master informatique (spécialité intelligence artificielle, parcours intelligence artificielle distribuée (IAD) à Paris 5), ou encore du Master informatique (parcours intelligence artificielle de l’université d’Artois et de Lyon 1).


Quelles compétences pour exploiter les opportunités de l’Intelligence artificielle ?

Data Scientist

Combinant des compétences en mathématiques, en statistiques et en informatique, le Data Scientist conçoit des modèles algorithmiques afin de créer de nouveaux business models ou d’optimiser des processus existants. Certains se sont spécialisés dans une discipline cognitive, comme la reconnaissance d’images, le traitement du langage naturel (Natural Language Processing, NLP), l’analyse des données textuelles ou les séries temporelles (Time Series). D’autres font le choix d’une expertise métier en développant, par exemple, des compétences liées aux données de la santé.

Data Engineer

Le Data Engineer crée tout l’environnement autour du modèle de Machine Learning ou de Deep Learning. Il met en place l’infrastructure, les flux de données et règle les problèmes de sécurité et de conformité. Le RGPD introduit notamment le principe du « privacy by design » pour assurer la protection des données personnelles dès la conception d’un nouveau service. Enfin, le Data Engineer s’assure de la qualité de code et procède aux tests.

Data Architect

Le Data Architect conçoit l’architecture logicielle. Quelles briques assembler pour rendre l’ensemble cohérent et performant ? Ce poste peut être occupé par un Data Scientist Senior ou un expert venu de l’IT.

Data Consultant

Le Data Consultant fait le lien entre le métier et les experts de la donnée pour rendre techniquement possible le cas d’usage retenu. Il doit comprendre les enjeux business pour aider l’équipe à construire le modèle le plus pertinent.

Avatar

Anne Del Pozo collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste. Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines et du numérique. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.